Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT   Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT

logopa web

Connexion

LA LETTRE D'INFORMATION

ZAC SAINTE CATHERINE

REUNION PUBLIQUE DE CONCERTATION.

POUSSAN LE 2 MAI 2013.

zac-catherine1
Une trentaine d’hectares vont être urbanisées.

 

J’ai assisté à la réunion de concertation publique

 

(Elle était fort instructive cette réunion sur la Zone d’Aménagement Concertée (ZAC) Sainte Catherine, (à ne pas confondre avec la ZAD, Zone d’Aménagement Différée, plus connue sous le nom d’hinterland). Dommage que le sujet n’intéresse pas plus les Poussanais : une cinquantaine de personnes tout au plus, est venue écouter la présentation du projet faite par un cabinet d’architectes aménageurs et l’adjoint délégué à l’urbanisme (que j’appelle les experts). Le maire participant à une réunion de la CCNBT, n’arriva que très tard dans le déroulement du débat qui a suivi la présentation).

Savez-vous qu’à elles seules, la ZAC et la ZAD vont occuper près de 140 hectares du territoire de notre commune au détriment d’espaces verts (vignes, jachères ne demandant qu’à être valorisées) qui contribuent à donner à notre village, ce que les urbanistes appellent la ruralité. ? D’ailleurs toujours d’après eux, ce serait cette ruralité qui ferait le charme de Poussan et qui attire la population ! (cela a peut-être était le cas pour vous-même ?). Mais alors, comment faire pour préserver cette ruralité, si l’urbanisation elle-même, ampute sérieusement ce capital ? N’y a-t-il pas là une contradiction ? Sainte-Catherine, hinterland, la LGV …..une nouvelle conception de la ruralité à Poussan !

 

Explication des experts : puisque la population est attirée par la ruralité de Poussan, Il est nécessaire d’élaborer une ZAC.

 

On nous a assuré que les habitants de ce nouveau quartier bénéficieront d’un beau panorama depuis leurs terrasses, leurs fenêtres ou leurs balcons, orientés en direction de Sète et de l’étang de Thau (on ne parle même pas de l’autoroute qui fait désormais partie intégrante de notre environnement sonore et visuel). Avant qu’ils n’achètent leur parcelle, en plus d’hinterland, leur aura-t-on dit qu’ils auront, dans leur champ de vision, au second plan, le magnifique viaduc de la LGV (Ligne Grande Vitesse) ?

 

Explications des experts : Sainte Catherine sera un site valorisé.

zac-catherine2

Des accès vont être aménagés : un boulevard d’entrée, à partir du rond-point de la Capitelle, par le chemin de la Garenne dont le pont et la voie seront recalibrés, et un autre accès situé avenue de la gare, où un nouveau rond-point sera établi, supprimant le parking de la voie verte qui vient d’être réalisé par le Conseil général…. (alors qu’il y a la possibilité de réaliser ce rond-point un peu plus loin, ce qui éviterait, au passage, de supprimer aussi, le jardin pour enfants situé à proximité …).

zac-catherine4
Une jonction sera également prévue vers la Zone d’Activités Economiques (ZAE) des Trouyaux… Un accès possible par le pont qui franchit l‘autoroute au sud de Sainte Catherine ne semble intéresser personne ! Les vélos et les piétons ne seront pas oubliés. Tout sera fait pour favoriser les "déplacements doux" vers le centre du village.

zac-catherine3

 

Explications des experts: Il fera bon circuler dans Sainte-Catherine.

 

La « centralité » du quartier, se fera autour des bâtiments collectifs (commerces et professions libérales au rez-de- chaussée, et habitat aux étages), et des équipements collectifs (école, crèche, esplanade publique, plateforme multisports, espaces verts).

 

Explication des experts: Tout est prévu sur place à Sainte Catherine.

 

Le financement de l’opération sera assuré par les promoteurs.

 

Conclusion des experts : La ZAC Sainte Catherine / Marqueval est une opération sans risque pour la commune.

 

BILAN DE LA PRESENTATION: Sommes-nous vraiment rassurés à la suite de toutes ces explications? Non pas vraiment…..

 

Mon analyse : Super la concertation à Poussan !

La présentation du projet qui était annoncée comme une concertation auprès de la population n’a été en réalité qu’une réunion d’information. En effet, concerter veut dire, que l’on consulte, que l’on questionne, que l’on écoute, et que de cette réflexion jaillissent des avis, des souhaits, des solutions aux problèmes qui se posent. Or, rien de tout ça ! Le projet semble globalement ficelé, et n’offrir que peu de place aux modifications, à l’inverse de ce que l’on veut bien nous laisser croire. Les interrogations des divers intervenants dans le public n’ont pas toujours trouvé grâce aux yeux de l’adjoint à l’urbanisme, qui a d’ailleurs demandé à ce que les questions posées soient plus intéressantes ….! Le débat ne demandait qu’à être plus enrichissant, si Monsieur le maire avait bien voulu répondre aux questions qui lui étaient posées. Mais hélas, le public, trop ignorant, trop sot selon lui, ne mérite même pas qu’on lui réponde. Le mépris pour seule explication ! L’irrespect comme système de défense ! Monsieur le maire s’est-il senti agressé, ou trop embarrassé pour argumenter et participer sereinement au débat? Ce mutisme inexplicable cache-t-il quelque chose ?


Mon sentiment :

 

Votre attitude Monsieur le maire est inqualifiable. S’il suffisait de ne pas aborder les problèmes pour qu’ils soient résolus, vous seriez le champion dans cette discipline, qui consiste à toujours esquiver, éluder, ignorer, dédaigner, mépriser.


A l’adresse de M. le maire :

Je pose à nouveau les questions dont vous ne voulez pas débattre.

- Qu’est-ce qui vous permet de dire, Monsieur le maire, que ce projet, qui va radicalement transformer notre village, correspond aux attentes des poussanais ?

- Sur quels critères vous êtes-vous basé pour décider que ce projet va dans l’intérêt de notre village ?

- Etes-vous en mesure de garantir l’autofinancement de cette opération ?

- Etes-vous prêt à organiser un sondage populaire sur ce sujet qui engage l’avenir de Poussan ?

- Qu’avez-vous prévu pour que Sainte Catherine ne devienne pas un Poussan bis, qui n’aura aucun lien social avec le Poussan actuel ?

Mon message à la population :

 

Quel que soit votre sentiment, pour ou contre la ZAC Sainte-Catherine /Marqueval, faites entendre votre voix, nos élus doivent savoir quel avenir vous souhaitez pour votre village. J’espère que ce compte-rendu va vous faire réagir. Sachez qu’un cahier de consultation est à votre disposition à la mairie, vous pouvez y inscrire vos remarques. Il est nécessaire de s’exprimer, de dialoguer, de débattre, c’est la base de notre cohésion sociale, et il faut que chacun fasse un effort pour retrouver cette notion fondamentale qui, faute d’exemple au plus haut niveau de notre communauté, semble perdre du sens.

Je vous assure de mon engagement et suscite vivement le vôtre car « Pour que la médiocrité triomphe, il suffit que les hommes de bien ne fassent rien. »

 

Bien à vous.

Pierre Cazenove.

Poussan le 4 mai 2013.

­
Cliquez pour couter le texte en surbrillance!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies sur le site de POUSSAN AUTREMENT. Pour en savoir plus, cliquez ici