Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT   Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT

logopa web

Connexion

Articles en relation

LA LETTRE D'INFORMATION

 

logo-pierreetchemindelamoure SMALL

 

 

Commémoration du centenaire de la guerre 14/18

 

 

L'association « Pierres & Chemins de la Moure » a souhaité modestement s'associer aux cérémonies du souvenir qui se sont déroulées dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre. C'est ainsi que le 30 novembre une poignée de volontaires a bravé les éléments météorologiques pour hisser un drapeau aux couleurs nationales sur la crête des collines de la Moure au "Puech des Mailles".

Un message inscrit sur une ardoise, adressé aux randonneurs de passage sur ce promontoire qui domine la commune, est libellé ainsi: "Centenaire de la guerre 1914 / 1918" - Amis randonneurs, grâce au sacrifice de 45 jeunes gens de la commune de POUSSAN qui ont donné leur vie lors de ce conflit mondial, nous pouvons profiter de ce panorama exceptionnel - (En tout 360 hommes résidant dans la commune ont été mobilisés)* -Souvenons-nous - POUSSAN novembre 2014 - " . La réalisation de ce projet a été soumise à l'accord du propriétaire des lieux et a été saluée par les anciens combattants de l'UNC, sensibles à cette démarche de commémoration du devoir de mémoire des victimes de guerre. Depuis quatre ans maintenant l’association « Pierres & Chemins de la Moure » effectue, dans le cadre du but qu’elle s’est fixé, la réhabilitation des constructions en pierres sèches situées dans les garrigues de la commune de Poussan (murs, capitelles) ainsi que le débroussaillement des sentiers. De nombreux sentiers envahis par la végétation ont été dégagés, de nombreuses capitelles ont été reconstruites qui sont désormais accessibles aux promeneurs et randonneurs.

 

Hélas, cet hommage aux poilus de Poussan morts pour la France n'aura pas duré bien longtemps: le drapeau et la plaque commémorative ont été détruits. En effet, dès le lendemain matin le président de l'association ne pouvait que constater les dégâts. Navrant ! On peut se demander qui a pu se rendre coupable de cet acte, et pourquoi ? La vue du drapeau national devait normalement inciter au respect, et le texte inscrit sur la plaque, au recueillement, à la réflexion.... La preuve est faite, que certaines personnes n'ont que faire de tout ce cela. Qu'il s'agisse d'une personne seule ou de plusieurs, cela fait d'elle(s), sans aucun doute, des irresponsables stupides. On se souvient que la veille de la "journée des capitelles" organisée par cette association le 29 mai 2010, des dégradations faites sur une de ces constructions en pierres sèches avait quelque peu interloqué les invités à cette manifestation, qui se posaient la question: "Comment peut-on être contre le travail de restauration de ce patrimoine local qui fait la richesse de nos garrigues ?" . Une nouvelle fois, le président de l'association a porté plainte contre x auprès de la gendarmerie de Mèze.

 

*Le livre "1914/1918, les poilus de Poussan dans la Grande Guerre" tiré à 300 exemplaires avec le soutien financier de la Mairie de Poussan est en vente au prix de 9€ au point Info. (auteures: Evelyne Bousquet et Guylaine Caprouge-Chaves).

 

 

Olivier
Des laches!
N'est ce pas scandaleux! voila que certains ne souhaitent pas que la garrigue soit un lieux où les Poussannais puissent se promener, le travail de cette association permet de découvrir ou redécouvrir notre garrigue et notre patrimoine! cela pourrait faire partir les lapins!?
Messieurs ou Monsieur, (j'ai quand même une idée précise de la personne qui a fait cela) soyez courageux et dénoncez-vous, ayez des C...., c'est facile de saccager en se cachant, C'est pitoyable... Poussannais Indignez-vous!


N'hésitez pas à commenter cet article en vous connectant !

­
Cliquez pour couter le texte en surbrillance!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies sur le site de POUSSAN AUTREMENT. Pour en savoir plus, cliquez ici