Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT   Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT

logopa web

Connexion

LA LETTRE D'INFORMATION

   

Poussan, le 22 juin 2020

                                                                Monsieur le Maire,                                                     

 

  Objet:

- Déroulement du dernier  Conseil Municipal du 2/06/2020.

- Vote du budget supplémentaire                                         

 

 

 

                                                            Nous tenons à préciser que lors du Conseil Municipal du 2 juin 2020 concernant le financement du réseau pluvial de la rue des Horts, nous avons voté, dans l'intérêt de tous les riverains, l'avance par la Mairie faite à la SAM. Vous nous avez informé que le remboursement ne serait que partiel, "la SAM assumant le réseau souterrain, la commune le réseau en surface".  Nous regrettons et dénonçons cette manipulation d'information qui, aux élu(e)s d'opposition, aux riverains/contribuables/électeurs, visait à  faire croire à la gratuité de cette opération. Nous attendons la précision sur la répartition de la prise en charge par chaque collectivité.

                                            

                                                      Sans doute préoccupé par la problématique de l'aménagement  de la rue des Horts et conforté par une démonstration solidaire et formulée pour la première fois par votre adjoint à l'urbanisme, vous nous avez défiés quant à une interpellation en justice: soyez assuré que nous ne manquerons pas d'apporter à qui de droit les éléments d'une saisine auprès du Procureur de la République. Si, en effet comme vous le précisez, nous avons voté les travaux à réaliser sur cette voie, nous l'avons fait en méconnaissance totale des rapports d'experts concernant le mur de soutènement (dossier d'étude des ouvrages exécutés par l'entreprise Clivio, rapport d'étude confié à l'entreprise Satgé, rapport de l'étude géotechnique EGSA dans lesquels nous apprenons que le mur n'est pas propriété de la commune), documents que vous vous êtes bien gardé de nous communiquer alors, en annexe de la proposition de délibération, et que nous avons finalement obtenus après maintes demandes, suite à nos interrogations, quant à la pertinence du financement de ces travaux. Affaire à suivre donc.

 

Au sujet des travaux d'enfouissement d'une ligne  électrique  à haute tension dans la parcelle municipale AX 105 au lieu-dit "Cabrolous" (point 6 de l'ODJ) et concernant au principal la parcelle d'un  particulier, pouvez-vous nous confirmer ou nous infirmer que l'aménageur qui prend en charge ces travaux est le même que pour  le projet immobilier de Sainte Catherine (GGL) ? Cette gratuité bénéficie au même propriétaire qui, il y  a peu, se voyait reconnaître ses terrains constructibles renforcés d'un mur d'alignement financé par la commune.  L'aménagement sur la parcelle publique AX 105 apparaît alors comme le bien public servant un intérêt privé à la veille d'une échéance électorale décisive.

 

 Par ailleurs, le point 7 de l'ordre du jour "prime au Covid-19" a donné lieu à un débat mixé avec l'attribution  de compensations dues aux conséquences des travaux du Riverain sur la baisse du chiffre d'affaire des commerçants. Au-delà d'un flou lié à l'absence de critères et sans nul doute à la séquence électorale, nous nous  sommes abstenus. En effet  le directeur des services financiers de la SAM est intervenu lors du débat (compte-rendu audio du CM faisant foi), soulignant avec force  que seules la Région, voire la Communauté de communes, avaient compétence en matière économique, et surtout pas la commune, pour verser cette indemnité. La question est donc : comment supprimer cette affectation illégale qui entache, une fois encore, la sincérité du budget ? Allez-vous informer les bénéficiaires potentiels de cette impossibilité d'ores et déjà effective sans attendre le second tour des élections municipales ? Avez-vous depuis le 2 juin et le rappel à l'ordre de M. Raffard (SAM) réfléchi à une méthodologie légale de solidarité avec les commerçants ? A noter que Mme Sanchez présente et postulante à votre succession est restée totalement silencieuse et votante fidèle.

 

                                                        Enfin, comment ne pas signaler que, perdant une fois encore votre sang-froid, vous avez insulté et menacé Jacques Llorca (compte-rendu audio du CM faisant foi). L'intéressé et plusieurs d'entre nous ne sauraient oublier les intimidations coûteuses et parfois très dangereuses dont nous avons été victimes au cours de la campagne des élections municipales de 2014. Pas plus ne s'efface le souvenir d'inscriptions ignominieuses à l'entrée de Poussan  et sur les murs de l'école V. Hébert, pour disqualifier dans l'indifférence passive de votre majorité, l'enseignant, éducateur imaginatif et responsable qu'a été et reste Jacques Llorca. Vous ne serez donc pas étonné, qu'à titre préventif, nous portions par son intermédiaire, connaissance à la gendarmerie de Balaruc ainsi qu'au Procureur de la République de votre propos à son encontre :  " tu n'en as  pas fini. Je te le garantis".  C'est l'équivalent de votre déclaration en 2014 " Cazenove n'est pas un adversaire, mais un ennemi". Nous ne supporterons aucune des conséquences de votre appel à la haine.

                                                       Dans la même semaine une des membres de notre groupe, lors d'une séance de la commission CHSCT du 4/06  a dû subir des propos insultants de votre part que vous avez conclus par:  "Vous ne dites que des conneries et compte tenu du score minable que vous avez réalisé vous feriez mieux de vous taire". Nous constatons que vous ne pouvez pas dissocier votre rôle de premier magistrat avec celui de non-candidat à votre succession sans faire la part légitime des choses, en méprisant au passage, les 25% de contribuables qui nous font confiance... C'est navrant !

 

                                                      Nous vous demandons de répondre à nos questionnements dans d'évidents brefs délais pré-électoraux et nous vous prions d'évaluer à son juste niveau la réaction que nous ne manquerons pas d'avoir devant votre éventuel silence.  Regrettant votre agressivité systémique, nous vous assurons de notre détermination à être, plus encore, des citoyens actifs de Poussan.

 

 

 Les élu(e)s de Poussan Autrement

Pierre Cazenove - Fabrice Clastre

 Danièle Nespoulous - Jacques Llorca - Delphine Rexovice

 

 

 

- Copie aux élu(e)s du groupe majoritaire.

 

­
Cliquez pour couter le texte en surbrillance!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies sur le site de POUSSAN AUTREMENT. Pour en savoir plus, cliquez ici