Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT   Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT

logopa web

Connexion

LA LETTRE D'INFORMATION

MISE AU POINT sur le vote du PLU lors du Conseil municipal du 30 septembre 2013.

URBANISME

" Le POS est mort, vive le PLU"

Il ne fait aucun doute pour nous que les nouveaux documents d’urbanisme, comme le SCOT (Schéma de Cohérence du Territoire) et le PLU (Plan Local d’Urbanisme) qui remplace le POS (Plan d’Occupation des Sols) sont des documents indispensables au bon fonctionnement de la gestion et de l’aménagement du territoire.

la Commission d’Enquête (CE) avec ses avis et ses recommandations, a signalé aux élus du SMBT (Syndicat Mixte du Bassin de Thau) les points qu’il faudrait reconsidérer, suite aux différentes réactions recueillies lors de la phase de concertation de l’enquête publique du SCOT. La commission des maires a intégré ces recommandations dans le texte définitif. Bravo !

Désormais c’est à chaque commune de valider son PLU qui doit être en conformité par rapport au SCOT. Le conseil municipal de Poussan a voté majoritairement le 30 septembre dernier pour adopter ce document qui est dans sa phase finale d’élaboration (après une ultime enquête publique à venir).

- Pourquoi les élus d’opposition ont-ils voté CONTRE ?

-Nous le répétons, et comme nous l’avons dit une nouvelle fois lors du conseil municipal, le travail de réflexion autour de ce document d’urbanisme n’a pas été mené en toute transparence. Les projets d’aménagement envisagés par le groupe majoritaire n’ont pas été présentés de façon satisfaisante lors des phases préparatoires, les décisions se prenant en dehors de toute concertation, parfois même à l’encontre de l’avis donné par les commissions municipales concernées (exemple : si la maison de retraite a bien été positionnée sur le terrain de la Malesca par une décision de la commission d’urbanisme, le choix de l’opérateur initialement choisi a été modifié par une décision autoritaire du maire).

Le-pos-est-mort-vive-le-plu002

-Selon nous, la capacité d’accueil de nouvelles populations à Poussan a été surévaluée. C’est le maire, seul, qui a pris la responsabilité de cette augmentation démographique trop ambitieuse pour notre ville, sans aucun débat au sein du conseil municipal.

-Le choix d’accueillir, à Poussan, la base logistique arrière du port de Sète, sur le territoire communal, n’a pas été envisagé à la suite d’un vrai débat public qui aurait pu avoir lieu au sein de la population. Tout au moins, aurait-il pu avoir lieu au sein du conseil municipal. Celui-ci ne s’est prononcé sur ce sujet, qu’au vu d’informations très incomplètes, et faussées par un discours fallacieux des élus régionaux, avec la complicité du maire qui porte une lourde responsabilité sur ce dossier, dont il n’a pas anticipé les conséquences, et dont il s’obstine à nous faire croire qu’il maîtrise encore la situation avec un classement des Condamines et de la Plaine en zone non constructible (un maire qui ignore les règles d’urbanisme, c’est plutôt inquiétant !).

-Les élus d’opposition que nous sommes avons voté pour la création de cette ZAD. Il nous est apparu alors que l’on ne pouvait pas s’opposer à la création de 1600 emplois dans le contexte économique difficile que nous traversons. C’est ce critère qui a motivé notre adhésion au projet. Mais hélas quel projet ? Une comédie plutôt, où il n’y aura pas que les élus d’opposition qui auront été trompés. Aucun débat au sein du conseil municipal. Les objections, les remarques, les propositions et les questions des élus d’opposition n’ont aucun intérêt aux yeux du maire et il y a longtemps que certains élus du groupe majoritaire qui auraient envie de s’exprimer librement ont abandonné l’idée de le faire…On ne peut que le regretter.

Le-pos-est-mort-vive-le-plu003

-Qu’en est-il du projet de la cave coopérative ?

Pourquoi acheter les terrains pollués des transports Decoux ? Deux projets d’envergure sortis du chapeau, nous ont été dévoilés rapidement, lors du dernier conseil municipal, là aussi, sans débat préalable.

- Aux questions que nous avons posées sur les études préalables, la faisabilité, la pertinence des projets, les réponses du maire et de son équipe ont été très floues….

Le-pos-est-mort-vive-le-plu004

Pourquoi nous parler subitement, d’un complexe hôtelier, avec restauration, d’une médiathèque, d’un éco-quartier, d’une pépinière d’entreprises…sans aborder une seule fois le côté financier de ces opérations, alors que cela induira obligatoirement des dépenses de fonctionnement importantes par la suite. Par ailleurs qui va payer la dépollution du site ?

Nous voulons absolument éviter que Poussan revienne dans le viseur de la Chambre régionale des comptes…… C’est la transparence qui nous fera adhérer aux projets que l’on nous présentera. Ce n’est pas le cas. En ce qui nous concerne, nous ne faisons pas confiance à un maire et son équipe qui ne veulent pas débattre clairement sur les sujets qui conditionnent notre futur cadre de vie.

logopa

Poussan le 04 octobre 2013

Les élus d’opposition.

­
Cliquez pour couter le texte en surbrillance!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies sur le site de POUSSAN AUTREMENT. Pour en savoir plus, cliquez ici