Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT   Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT

logopa web

Connexion

LA LETTRE D'INFORMATION

Vous trouverez ci-dessous une information importante concernant l'éventualité d'avoir un mur anti-bruit le long de l'autoroute, nous regettons que cette information arrive si tard sachant que la consultation devait débuter début juin, alors n'hésitez pas il vous reste une semaine pour laisser un message sur le cahier de consulation disponible en Mairie. Nous allons demander de repousser cette étude jusqu'à la fin Septembre.

autoroute_bruitL'État ayant réalisé des cartes de bruit des grandes infrastructures de transport désire définir les mesures préventives ou curatives à prendre. Le territoire communal étant impacté par des voies bruyantes (A9), les nuisances concernent de nombreuses habitations, alors que les mesures proposées n'en ciblent que 5.

Ces habitations sont exposées à des taux de bruit élevés supérieurs à 65 db, la circulation ayant fortement augmenté sur l'A9, en particulier depuis sa mise en 2X3 voies.

Dans le cadre de la consultation publique, le conseil municipal de Poussan demande que le Préfet de l'Hérault intègre notre commune dans le projet du PPBE définitif en prenant en compte la réalité des impacts sonores et que des mesures curatives soient mises en place pour lutter contre les nuisances sonores impactant une part importante du patrimoine bâti de la commune.

Il a donc été décidé, pour accompagner cette motion, d'ouvrir un registre de consultation pour la population.

Chacun des habitants pourra donner son avis sur celui-ci, déposé dans le hall de la mairie jusqu'à fin juillet. Il est nécessaire que les personnes concernées participent à cette consultation. En fonction des avis, la préfecture établira un PPBE définitif.

Pour des renseignements : mairie 04 67 78 20 03.

­
Cliquez pour couter le texte en surbrillance!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies sur le site de POUSSAN AUTREMENT. Pour en savoir plus, cliquez ici