Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT   Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT

logopa web

Connexion

LA LETTRE D'INFORMATION

TRAVAUX, URBANISME et FINANCES.


CONCERNANT LES TRAVAUX :logopa

trav-urba-finances002Beaucoup de travaux sont en cours de réalisation en ce moment : travaux de la circulade et autres… Les premiers étaient certes nécessaires, ils nous sont d’ailleurs régulièrement annoncés depuis 2009Il était donc plus que temps de les réaliser quelques mois avant les élections. Encore eût-il fallu les engager correctement, en prenant en compte les désagréments engendrés, sans en rajouter de nouveaux !

1) - les commerces ont dû se débrouiller pour faire connaître la poursuite de leur activité ; la CCI a heureusement procuré les panneaux d’information aux entrées du village, la commune n’est arrivée qu’après la bataille….

trav-urba-finances003

2) - un mois après le début des travaux (nous le leur avions pourtant demandé au Conseil municipal du 30 mai), la mairie s’est aperçue que, peut-être, les potelets de la rue Rhin et Danube devraient être enlevées pour faciliter, la circulation en double sens, devenue plus intense du fait des travaux.

3) - interruption des travaux pendant le mois d’août ! Depuis quand entreprend-on un chantier de cette ampleur, qui empêche le passage par l’artère principale ? Inconcevable !, inacceptable !

trav-urba-finances004

4) - les panneaux de signalisation sont mis, enlevés, déplacés…sans aucune cohérence ni synchronisation avec la réalité des travaux.

trav-urba-finances005

5) – etc……

trav-urba-finances006Alors, comment font les poussannais ? Ils se débrouillent ; ils arrivent au stop de la Grand’rue (MJC) puis ils font marche arrière, ou encore, ils empruntent d’autres voies, jusque-là moins fréquentées, et….ils manœuvrent ; la rue du marathon en est un parfait exemple. Et si la rue du marathon est empruntée, par voie de conséquence, le chemin de la Garenne l’est aussi, ici, ce sont les nids de poule, les trav-urba-finances007ornières, les dos d’âne à répétition et non règlementés qui attendent le malheureux automobiliste. Bilan de l’opération ; aucune anticipation, aucune coordination. Ce genre d’opération aurait dû être préparée : panneaux correctement posés et déposés autant de fois que nécessaire, sens de circulation provisoirement modifié etc… La présence d’un Directeur des Services Techniques aurait été hautement souhaitable, mais malheureusement le poste est vacant depuis plus de 2 ans. Pourquoi ? À l’évidence, une partie de la réponse est financière.

- Mais, il paraît que tout va changer à partir du 1er octobre avec la prise de fonction d’un nouveau DST. Nous applaudissons des deux mains, comme nous le faisons pour saluer la récente embauche d’un directeur général des services adjoint (on devrait bientôt nous les présenter).

CONCERNANT LE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DU SMBT :

Nous n’allons pas épiloguer sur la réunion publique d’information du 19 septembre et le compte-rendu qui en sera peut-être fait par la mairie (voir notre compte rendu)….. (Nous attendons toujours celui du conseil municipal informel du 5 juillet dernier qui s’est tenu en présence de Monsieur Navarro. Qu’a-t-il dit aux élus qui ne mérite pas une communication envers les poussanaise et les poussanais ?).

A propos d’hinterland : Que faut-il retenir à propos de la base arrière du port ?

trav-urba-finances008

Une fois Les Condamines écartés par la commission d’enquête, il reste La Plaine, dont le maire veut à tout prix nous convaincre qu’un classement en NC (Non Constructible) la protègera de tout ! Non, Mr le maire, ce zonage ne présente aucune garantie et un classement peut se faire et se défaire au gré des projets et des révisions de PLU. Exemple : un projet qui est déclaré d’intérêt général, comme cela nous a été dit de la zone ZIFMAR, autorise la Région à passer outre la volonté de la commune de Frontignan qui ne veut pas remblayer cette zone au-delà de 24 hectares…. C’est le même cas pour les 105 hectares convoités par la Région à Poussan. La ZAD subsiste, et là comme ailleurs, il faudra surtout vouloir et savoir défendre les intérêts de la commune.

CONCERNANT LES FINANCES :

Dans le bulletin municipal d’information n°31, l’article page 3 est abusivement intitulé ‘’Principaux constats’’. Le vrai constat, celui que nous ne cessons de dénoncer, est de signaler aux poussanais que si la capacité d’autofinancement

est devenue positive en 2012, c’est parce qu’une partie du patrimoine de la commune a été vendue ! Face à la situation financière catastrophique de la commune décrite sans équivoque dans l’avis de la Chambre régionale des comptes du 22 septembre 2011, la mairie n’a pas eu d’autre choix.

trav-urba-finances009

Cela s’est fait au détriment d’autres actions ou aménagements pour le village, l’entretien courant notamment….,

trav-urba-finances010 trav-urba-finances011

…….et sans aucun doute possible, en puisant dans les réserves propres de la commune qu’il est d’usage de transmettre à ses successeurs (comme un bon père de famille le ferait pour ses enfants) dans des proportions plus importantes qu’on ne les a reçues.

L’analyse de la Trésorerie note que la commune "a su maîtriser ses charges de fonctionnement…’’ ceci explique, entre autre, le non remplacement pendant 2 ans du, directeur des services techniques dont nous avons déjà parlé "…alors que ses recettes restent dynamiques…’’ façon élégante de dire que les impôts et les taxes continuent d’augmenter.

L’endettement, lui, court toujours…..

Mais ce n’est pas dans le bulletin municipal que l’on vous en parlera !

Pierre CAZENOVE et son équipe

­
Cliquez pour couter le texte en surbrillance!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies sur le site de POUSSAN AUTREMENT. Pour en savoir plus, cliquez ici