Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT   Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT

logopa web

Connexion

LA LETTRE D'INFORMATION

COMPTE RENDU DE LA NEUVIEME RENCONTRE

Samedi 8 février 2014


La neuvième et dernière rencontre de secteur s'est déroulée dans le cadre du parc d'ISSANKA.


9

Les Garrigues / Issanka

CR REUNION QUARTIER 9 1C'est à ISSANKA que Pierre Cazenove et son équipe avaient donné rendez-vous à la population des Garrigues. Le magnifique parc, propriété de la commune de Sète (depuis le 31 août 1862), se situe à la limite de plusieurs commune: Gigean / Balaruc-le-vieux / Poussan. Cet endroit devrait être le symbole de la préoccupation pour la protection de l'environnement ! Hélas en regardant autour de nous on se rend compte que ce n'est pas le cas. Un gros effort est à faire. Non loin de là un dépôt sauvage vient d'avoir lieu sur le rural chemin n°100 de "Pounpeirenc" en bordure de la Vène. Heureusement que le maire sortant nous assure une coordination parfaite de la police municipale et de la brigade rurale de la CCNBT pour lutter contre ces incivilités rurales ...

C'est dans le cadre de l'intercommunalité élargie qu'il faudra se donner de réels moyens d'intervention. Il faut arrêter de faire des déclarations qui ne sont suivies d'aucun effets sur le terrain. Par ailleurs notre candidat précise qu'il faudrait redonner à Issanka un rôle fédérateur, dans le cadre de manifestations culturelles. Le tracé de la future LGV et les conséquences environnementales que cela aura sur le site ainsi que sur les habitations environnantes, ont été évoqué (rappel: le dossier LGV Montpellier / Perpignan est relancé).


LES GARRIGUES - CABANISATION : "Deux poids, deux mesures"

La cabanisation (constructions irrégulières) est un problème important sur notre commune. Pour mettre un coup d’arrêt au développement de la cabanisation, le préfet, le procureur général près la cour d’appel et 19 communes volontaires (dont Poussan) ont renforcé l’action publique en coordonnant leurs efforts. Les engagements de ces acteurs ont été matérialisés par la signature d’une charte de lutte contre la cabanisation ("lutte contre la cabanisation, les constructions irrégulières et l'habitat précaire") (Voir pièce-jointe au bas de cet article).

Le résultat n'est pas à la hauteur de cet engagement qui semble avoir été pris pour se donner bonne conscience puisque les constructions irrégulières n'ont jamais cessé sur notre commune. Si la lutte contre cette cabanisation s'est faite, elle l'a été de façon tout à fait insatisfaisante, totalement injuste. En effet des poursuites en justice ne touchent que certaines personnes en ignorant volontairement d'autres constructeurs qui semblent bénéficier de l'indulgence coupable des autorités chargées de faire appliquer la loi . Nous dénonçons ce fonctionnement et ces pratiques de toutes nos forces. Nous prouvons notre détermination en alertant les services de la préfecture, de la Trésorerie générale, du département, de la CCNBT, en déposant un dossier argumenté et significatif, qui démontre la mise en œuvre d'un mécanisme complaisant.

Les cas concrets de plusieurs personnes habitant en garrigue ont été évoqués durant la discussion qui a eu lieu. Force est de constater que la règle n'est pas la même pour tout le monde. "Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir" dit une fable de Jean de La Fontaine....

En ce qui concerne la cabanisation, nous mènerons de concert avec les autorités compétentes, des actions de prévention, d'information, de protection, contre ce phénomène, dans le soucis de trouver les solutions adaptées aux problèmes qui se présenteront, déclare Pierre Cazenove ( proposition de relogement pour les personnes en difficulté / mise aux normes des assainissements autonome).

RAPPEL: "La cabanisation est la construction, sans autorisation d’urbanisme, d’un habitat permanent ou provisoire, et par conséquent illégal » Le département de l’Hérault est fortement concerné par ce phénomène qui revêt des enjeux multiples :

  • enjeux sociaux mais aussi d’hygiène et de salubrité lorsque cette cabanisation est la conséquence de l’absence de logements financièrement accessibles
  • enjeux de sécurité tenant à l’exposition plus fréquente des zones cabanisées aux risques naturels (inondation/incendie de forêt) mais aussi à l’éloignement des secours
  • enjeux environnementaux mais aussi économiques avec le déversement des eaux usées non traitées dans le milieu naturel, les atteintes aux paysages, la dégradation de l’image du département notamment »

Les 19 communes volontaires sont : Agde, Frontignan, Lattes, Loupian, Lunel-Viel, Marseillan, Marsillargues, Mauguio, Mèze, Mireval, Palavas-les-Flots, Pérols, Portiragnes, Poussan, Sérignan, Vendres, Vias, Vic-la-Gardiole, Villeneuve-les-Maguelone (mise à jour novembre 2011) .

QUESTIONS DIVERSES

CR REUNION QUARTIER 9 4- Puis, abordant le thème des finances, Le candidat a bien précisé qu'une réponse serait faite au tract diffusé par le maire sortant qui conteste l'analyse faite par l'équipe de "Poussan Autrement". Les poussanaises et les poussanais doivent connaître la vérité et ne pas se laisser abuser par des arguments qui tentent de masquer la réalité des choses.

- Il a été question du projet "Cœur de Ville" qui doit dynamiser l'activité économique et touristique de notre ville avec la mise en place d'un nouveau plan de circulation et la création de places de stationnement supplémentaires (présentation du projet à la population lors de la première réunion publique du 21 février à 19 h au foyer des campagnes). Ce projet est au centre du renouveau urbain qui doit redonner aux poussanaises et aux poussanais l'envie de participer encore davantage au développement économique, social et culturel de Poussan.

- Le SCOT du SMBT a été voté le 4 février. Le projet de la ZAC Sainte Catherine est plus que d'actualité. Pierre Cazenove a annoncé que le dossier de création d'un lycée au sein de cette future urbanisation à Poussan serait déposé à la Région et au Rectorat (ainsi qu'en mairie) en début de semaine. Cette urbanisation doit être maîtrisée dans le temps et dans l'espace a-t-il répété. L'accueil de nouvelles populations qui souhaitent s'installer à Poussan doit se faire dans les meilleures conditions, dans un cadre de vie de qualité (choisi et non imposé).



C'est de notre responsabilité de faire en sorte que ces conditions soient mises en œuvre.

Pierre CAZENOVE et son équipe vous donnent rendez-vous le vendredi 21 février 2014 à 19h

REUNION PUBLIQUE

FOYER DES CAMPAGNES

Présentation de la liste

et du projet "Cœur de Ville".

2014/2020

VENEZ NOMBREUX.


­
Cliquez pour couter le texte en surbrillance!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies sur le site de POUSSAN AUTREMENT. Pour en savoir plus, cliquez ici