Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT   Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT

logopa web

Connexion

Articles en relation

LA LETTRE D'INFORMATION

Jacky,

Je suis obligé de réagir à ton attitude agressive et tes propos déplacés à mon égard, lors de la réunion sur le projet Maleska du 5 juillet dernier.

Tu sembles ne pas avoir apprécié les écrits que nous diffusons, tu as refusé le dialogue que je te proposais et tu n’as su répondre que par la menace.

C’est très grave et indigne de ta fonction.

A cette réunion, sur le projet Malesca, tu as imposé ton choix, alors que la commission précédente, à l’unanimité, s’était déjà prononcée, mais différemment. Pourquoi ?

Tu fausses l’analyse en acceptant l’hypothèse des prix des terrains minorés et ainsi rendre plus attractive la proposition du groupe Sarro. A qui profite ce choix ?

Le problème est que tu contrôles tout, que tu le contrôles mal et que tu n’acceptes aucune objection, proposition ou discussion.

Le résultat est une gestion désastreuse de la commune.
Lire la suite...

Tu t’occupes de tout, de la gestion du papier toilette jusqu’à la renégociation des emprunts de la commune en passant par le cimetière et les financements des investissements dispendieux réalisés sans aide, ni subvention alors que la situation des finances est catastrophique.

Toutes les énergies au service du village devraient être les bienvenues. A elle seule, la mauvaise situation financière justifierait, ô combien ! un peu plus d’humilité et d’intelligence.

Les faits parlent d’eux-mêmes :

Un dojo qui a couté prés de 800 000 €,
des travaux à l’église pour 1 000 000 €,
l’achat d’un terrain de 2500m2 à 500 000€ pour une école maternelle, qui a couté 1 700 000 €.


Sur le fond, ces réalisations étaient peut-être nécessaires, mais à d’autres conditions, en adéquation avec les capacités financières de la commune, et les aides qui existent pour ce genre de projets.

Pour la vente du château, tu nous as informés être sûr de gagner puisque le droit de préemption avait été déposé à temps. Encore une fois, un loupé, et un procès de perdu. Une chance en moins de mettre en avant notre patrimoine et notre histoire. Mais cela doit être le cadet de tes soucis...

Ce procès perdu s’ajoute malheureusement à d’autres, sans que pour autant, tu sembles remettre en cause ta gestion..

Tu affirmes avoir tes entrées, il n’en est rien.

Sur le dossier hinterland, tu n’es même pas invité aux réunions de la Préfecture !
Le dossier de la carrière stagne et de ce fait la redevance annuelle est au minimum,
Sur le rapprochement des communautés de communes, tu n’as aucune vision, tu attends de savoir ce que les autres maires vont faire, ou alors tu fais le contraire de ce que tu penses qu’ils vont faire pour les « moucher »

Moi, je n’ai jamais été aux commandes de la commune, mais j’ai beaucoup aidé avec mes amis à défendre les intérêts de POUSSAN.

Le dernier exemple très récent : toujours le terrain de Maleska, rappelles-toi, tu voulais le céder à 700 000 €. Finalement, et sur notre insistance, tu l’as vendu à 1 400 000 € Et tu es encore loin de la valorisation que méritait ce terrain.

Si nos écrits comportent des erreurs (peut-être dues au manque d’informations), nous pouvons en discuter entre adultes responsables. Je t’ai déjà fait cette proposition, je la renouvelle. C’est mieux que de te donner en spectacle au milieu de ta cour.

Tu m’as menacé de me faire pleurer, mais hélas ce sont tous les poussanais qui pleureront quand ils réaliseront l’état dans lequel tu vas laisser le village.


A te lire

Bernard BORDENAVE
Elu d’opposition POUSSAN AUTREMENT

­
Cliquez pour couter le texte en surbrillance!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies sur le site de POUSSAN AUTREMENT. Pour en savoir plus, cliquez ici