Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT   Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT

logopa web

 Lundi 27 juin 2016 à 19h
   

Hôtel de ville — Salle du conseil municipal

ORDRE DU JOUR

1 - INTERCOMMUNALITE - SDCI - Avis sur projet de fusion CCNBT/CABT
2 - FUNERAIRE - Cimetière - Modification des reprises de concessions
3 - FINANCES - Tarifs municipaux - Modification
4 - FINANCES - Tarifs budget annexe SEJ - Modification
5 - FINANCES - Subventions - Convention avec la crèche Les Petites Pousses
6 - FESTIVITES - Gestion des évènements forains - Approbation du règlement
7 -  URBANISME - PUP chemin de la Mouline - Approbation de la convention avec époux Péris
8 - AFFAIRES SCOLAIRES - Convention avec Hérault Sports
9 - AFFAIRES SCOLAIRES - Convention CLIS avec Mèze

 

 

 


 LES REACTIONS

1re REACTION

Y avez-vous assisté ?
Oui
Décrivez vos remarques
Si j’ai bien compris.


Après l’écoute des débats du conseil municipal du 27 juin dernier, si j’ai bien compris !!

Les 3 nouveaux policiers municipaux ont été présentés.

Si j’ai bien compris, le conseil municipal informel sur la thématique « sécurité », promis par le maire, il y a plus d’un an, s’est déroulé et a permis d’aboutir à des orientations.

Quelles sont ces orientations ? A priori, des caméras et des policiers municipaux.

Concernant les prêts engagés, si j’ai bien compris, il y a eu une erreur lors du dernier conseil municipal.
La durée du prêt n’était pas 60 mois, mais 60 trimestres, soit 180 mois. Une erreur de « multiplier par 3 ».

J’espère que, quand est évoquée la CAF (capacité d’autofinancement), lorsqu’il est indiqué 100, il n’est pas en réalité 30.
Idem, pour l’excédent sur le temps des activités périscolaires, lorsqu’il est évoqué excédent de 11 000 €, il n’est pas au final de 33 000 €.

Concernant la régie de recette créée pour les droits de place, si j’ai bien compris, ces droits étaient encaissés par le comité des fêtes.

Ces recettes s’ajoutaient à la subvention de la mairie. Un comité des fêtes au budget fortement alimenté par la municipalité.

Concernant la motion sur la fusion des intercommunalité, le maire propose une motion.
Il indique que le préfet a pris sa décision sans concertation et dans la précipitation et que les habitants sont pris en otage.
Si j’ai bien compris, les élus ont exprimé leurs décisions. Donc, il y a bien eu concertation.
A noter que l’équipe municipale n’est pas exemplaire en terme de concertation. Un exemple, la thématique sécurité. Une réunion informelle du conseil municipal promise : toujours pas réalisée, plus d’un an après la promesse.
Un autre exemple : aucune réunion publique pour expliquer le PLU, le projet de la cave coopérative : si je compte bien : zéro concertation.

Si j’ai bien compris, concernant la précipitation, le syndicat mixte du bassin de Thau travaille à l’échelle des deux intercommunalités depuis de nombreuses années.
La précipitation n’est donc que très relative. N’y aurait-il pas eu un retard à l’allumage des élus ?

Concernant la CCNBT, le maire indique que le président de l’ EPCI ne connaît pas ses dossiers.
Si j’ai bien compris, le maire a voté pour un président « incompétent », car il n’y avait qu’un seul candidat.
Pourquoi ne pas s’être présenté, puisqu’il affirme, lui, connaître les dossiers.
Le maire rappelle que contrairement aux services intercommunaux, sur la commune de Poussan, ce sont les élus qui décident et les services administratifs et techniques qui exécutent.

Concernant la cantine sur les groupes scolaires, un nouveau prestataire sera choisi pour janvier 2017.
Si j’ai bien compris, les tarifs ne bougeront pas à la rentrée 2016 / 2017.
Evolueront-ils en janvier 2017 ?

Concernant la convention avec les petites pousses, le maire indique qu’il est nécessaire, dans la convention, d’afficher tous les frais engagés par la commune (loyer, techniciens...) afin d’obtenir une meilleure participation de la CAF.
Si j’ai bien compris, cela signifie que, pendant des années, on n’a pas obtenu la meilleure subvention possible et on a donc perdu des moyens financiers !!

Concernant le compteur EDF Linkie, la loi oblige leur mise en œuvre.
Le maire indique que ce compteur permettra d’accéder à de nombreuses données sur notre consommation électrique, nos besoins....
Si j’ai bien compris, il précise qu’en tant qu’ancien professionnel, ces données ne sont pas accessibles à ce jour.
Il convient de l’informer en tant qu’ancien professionnel le site @.quilibre chez ENGIE.
Il faut espérer que le professionnalisme sur l’électricité est différent de celui sur les affaires municipales.

Concernant les gens du voyage et leur occupation du terrain des Baux, il est précisé qu’aucune plainte n’a été déposée, ni aucun référé, compte tenu des délais de traitement entre 9 à 10 jours.
Si j’ai bien compris, ce délai est trop long. Il convient de rappeler que lors de la précédente occupation, les gens du voyage sont restés plus de 6 semaines.
Le maire indique que les services de l’Etat disent des choses, mais vous laissent seul sur le terrain.
Ne faut-il pas signaler, via une plainte, pour permettre de s’assurer et de souligner l’inefficacité des services de l’Etat ?
Le maire ou l’ EPCI n’a-t-il pas compétence en la matière ?

Concernant la nouvelle installation fin juin 2016, le maire signale que les ordres donnés (enfouissement des rochers de 4 tonnes) n’ont pas été réalisés.
Si j’ai bien compris, à Poussan, les élus décident, mais les services notamment techniques n’exécutent pas ou pas suffisamment rapidement.

En langage municipal, c’est dit comme cela, c’est repris mot pour mot :

Monsieur le maire (sur le cimetière) : « Il fallait faire une demande écrite. C’est la seule chose qui incombait au dossier ».


Un poussanais écoutant le conseil municipal

Ambiance générale
normale
Échanges verbaux
normaux

 

REACTION 2

Y avez-vous assisté ?
J'ai écouté sur le site de la mairie
Décrivez vos remarques
Je vous confirme.
Comme sur beaucoup de dossiers, l'absence de convention claire avec les petites pousses a fait perdre de nombreuses subventions (plus intéressantes) aux poussanais.
C'est donc les impôts des poussanais qui a comblé ce manque.
La faute à qui? J'ai mon idée. Il me semble que les choses évoluent depuis le changement de DGS. Comme quoi, un bon DGS ne décide pas, mais peut faire que le maire décide de faire les bonnes demandes de subvention.
Ambiance générale
correcte
Échanges verbaux
correct

REACTION 3

Y avez-vous assisté ?
Oui
Décrivez vos remarques
Suprenant qu'un incompétent soit à la tête d'une intercommunalité?
Peut être pas.
Mais qu'un maire est voté, pour un incompétent, en toute connaissance de cause, ça c'est surprenant.
Quel est l'intérêt pour la commune? Pour les poussanais?
Lui y a-t-il un intérêt?
Quoi un intérêt contrarié par la fusion des intercommunalités!!!
Ambiance générale
correcte
Échanges verbaux
correct

REACTION 4

Date du conseil municipal
lundi 27 juin 2016
Y avez-vous assisté ?
Oui
Décrivez vos remarques
Sur la fusion, il y a eu vote d'une motion.
Pourquoi tout l'argumentaire développée dans la motion n'a-t-il pas fait l'objet d'un vote de rejet de la fusion, le maire expliquant qu'il était contre la fusion à l'échéance proposée par le préfet?
Cette absence de vote n'est pas très cohérent, voire très courageux.
Ambiance générale
normale
Échanges verbaux
normaux

REACTION 5

Y avez-vous assisté ?
J'ai écouté sur le site de la mairie
Décrivez vos remarques
Je vous fiche un billet que les tarifs de la cantine augmenteront en 2017
Ambiance générale
normale
Échanges verbaux
normaux

REACTION 6

Y avez-vous assisté ?
J'ai écouté sur le site de la mairie
Décrivez vos remarques
J'ai été sur le site @.quilibre et je peux en effet vous dire, sans être professionnel ou ancien professionnel, que les données sur ma consommation sont disponibles.
Je comprends mieux maintenant le "professionnalisme" dans la gestion des affaires communales.
Ambiance générale
correcte
Échanges verbaux
correct

REACTION 7

Ecrivez-là en cliquant ICI

Cliquez pour couter le texte en surbrillance!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies sur le site de POUSSAN AUTREMENT. Pour en savoir plus, cliquez ici