Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT   Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT

logopa web

Connexion

LA LETTRE D'INFORMATION

 sigbiencompris
25 réactions au total.


- PC- "C'est débile" (comme il aurait pu (du) dire "C'est stupide" - "Ça n'a pas de sens !" ou "Nous ne sommes pas des hypocrites !"....)

- JA- "C'est vous qui êtes débiles". "Débile tu te l'avales".

Ayant toutefois reconnu "des erreurs de casting", Mr. le maire s'obstine à ne pas vouloir reconnaitre l'évidence : d'autres associations (et même des participants indépendants) qui ne répondaient à aucun des critères requis, (sport et culture) ont été autorisées à participer à la manifestation. L'erreur n'étant pas reconnue, notre demande n'étant toujours pas comprise, Mr le maire n'arrivant pas à nous convaincre….

- PC- "Je pense que vous êtes à cours d'arguments"

Le ton monte rapidement sans raison !

- JA- "Avec toi je ne suis jamais à court d'arguments, parce que tu as jamais fait le poids" - "il va pas m'emmerder lui " - "tu as pris de bonnes vacances - J'espère que tu en as bien profité - Là maintenant mon pauvre, tu vas déguster".

- PC- "tu vas déguster, c'est à dire Mr. le maire, ça veut dire quoi tu vas déguster ? "

- JA -"Vas-y énerve-toi - je me régale - Tu vas déguster sur tes conneries ".

- PC - "Donc je vais déguster ! Vous avez tous entendu, ça ne choque personne autour de la table, les propos du maire ?" - "Peut-être quelques boules de pétanques (b)…"

- JA- "Moi j'ai eu trois voitures cramées (c), si je me lève je vais te cramer la gueule - Un conseil, tu t'arrêtes ou tu dégages - Les boules de pétanque espèce de connard, moi j'ai eu trois bagnoles cramées, espèce de connard, oui je le dis haut et fort. "

Clôturant les "débats" Mr le maire s'adressant au DGS (Directeur Général des Services), lui demande de communiquer les arrêtés municipaux de délégation de signatures des adjoints que nous avions demandés de produire :

- JA- "fais lui passer ça à ce con" (ces documents seront finalement envoyés par mail à Pierre Cazenove qui est le con en question...).

La séance est clôturée avant l'examen des dernières questions orales (travaux du gymnase - Accueil des réfugiés). Mr le maire étant dans un état d'excitation certain, Pierre Cazenove quitte la salle du Conseil sans attendre, pour ne pas que la situation dégénère, pour éviter toute provocation inutile. (d)

  • Notre proposition :

Annoncée dès le début du débat, elle suggère que les mêmes critères de sélection soient appliqués à toutes les associations désirant participer au Forum des associations. Si un règlement écrit n'existe pas pour établir de façon précise les critères de participation, nous souhaitons qu'il en soit rédigé un, afin que la situation rencontrée en 2015, ne se reproduise pas.

  • Une initiative :

Pour œuvrer au mieux de l'intérêt de tous, le 16 octobre les élu(e)s de Poussan Autrement adressent un courrier à Monsieur le maire, Mesdames et Messieurs les adjoints (copie à l'élue FN) (e) : "Parce que la démocratie ne peut vivre que dans le respect mutuel des personnes et de ce (ceux) qu'elles représentent, nous demandons l'organisation d'une rencontre préalable à la tenue du prochain Conseil municipal." Aucune réponse n'a été faite à cette proposition d'apaisement avant le Conseil municipal prévu le 26 octobre 2015 !

Que doit-on en déduire ?

  • Affaire classée sans suite

Le samedi 17 octobre, un journaliste de Midi-Libre contacte Pierre Cazenove pour avoir la confirmation que sa plainte déposée contre le maire de Poussan Jacques Adgé est classée sans suite par le procureur de la République. Jacques Adgé a, en effet, annoncé au journaliste que la plainte à son encontre a été classée sans suite par le procureur. Pierre Cazenove répond, très étonné, qu'il n'a reçu aucune notification relative à son dépôt de plainte ! (f) Rien d'anormal jusqu'ici, nous le savons, le procureur n'est pas tenu d'engager des poursuites à la suite d'une plainte, s'il considère que les faits ne sont pas graves.

  • Qu'il nous soit cependant permis de nous poser quelques questions :

- Comment se fait-il que Mr. le maire connaisse déjà la décision du procureur, de classer cette plainte à son encontre, sans suite ?

- Le procureur aurait-il oublié d'aviser le plaignant en lui indiquant les raisons juridiques ou d'opportunité qui motivent sa décision ?

- Le procureur a-t-il écouté l'enregistrement audio ou a-t-il eu une retranscription des débats qui ont eu lieu en fin de séance du Conseil municipal du 28 septembre 2015, qui justifient le dépôt de plainte ?

- La décision du procureur de la République, aurait-elle été la même si la victime avait été l'agresseur ?

- Le dialogue, et le débat sont ils encore possibles, la démocratie est-elle respectée à Poussan ?

- Ce sentiment d'impunité ne va-t-il pas inciter Mr le maire à donner libre cours à sa bonne ou mauvaise humeur à l'égard des élus de la liste Poussan Autrement ?

- ...etc.

Merci de nous aider à répondre à ces interrogations.

 

                                               Les élu(e)s de logopa


ANNEXES :

(a)L'association "Poussan Autrement" soutient les élus d'opposition qui siègent au Conseil municipal de la commune de Poussan. La liste "Poussan Autrement" est représentée par 6 élu(e)s au Conseil municipal. L'argument de Mr le maire est que l'association "Poussan Autrement" peut être assimilée à un parti politique. En émettant cependant quelques réserves, nous sommes prêts à l'entendre de cette manière. Mais alors pourquoi, l'association "Initiatives Citoyennes" dont les membres sont les mêmes ayant constitué la liste "À gauche pour l'humain" lors des dernières élections municipales a-t-elle été autorisée à participer au Forum des associations ? L'objet politique de cette association apparaît d’ailleurs très clairement dans ses statuts. Qui n'a pas voulu voir cette supercherie ? Pourtant un refus avait été initialement fait à "Initiatives Citoyennes" par les organisateurs de la municipalité, pour les raisons évoquées ci-dessus. Il a suffi qu'un comité de quatre personnes se rendent dans le bureau du maire pour que la participation de cette association ne pose plus aucun problème ! Rappelons pour mémoire, qu'un accord de participation avait été donné à l'association "Poussan Autrement", accord rapidement suivi d'un refus (décision que nous n'avons absolument pas contestée, il est important de le souligner). Il y a donc deux poids deux mesures dans l'application des critères pour la participation à ce forum. Cela met en évidence l'injustice dont nous sommes victimes et que nous avons légitimement soulevée lors du Conseil municipal.

(b)Pierre Cazenove fait référence aux deux agressions subies à son domicile (nuit du 19 au 20 mars 2014 / nuit du 22 au 23 décembre 2014) qui ont donné lieu à des dépôts de plaintes auprès de la Gendarmerie.

(c) Il doit être possible à l'heure actuelle de savoir quelles sont les conclusions de l'enquête menée par la brigade de Mèze qui a fait appel à l'INPS (Institut National de la Police Scientifique) afin de déterminer s'il s'agit d'un incendie accidentel ou d'origine criminelle ? Cliquez ici pour lire l'article paru dans Midi-libre.

(d) Le lendemain, 29 septembre, Pierre Cazenove dépose une plainte contre Jacques Adgé, maire de Poussan, pour insultes et menaces.

(e) L'élue FN n'a toujours pas réagit aux propos insultants du maire.

(f) Cliquez ici pour lire l'article paru dans Midi-libre.



N'hésitez pas à commenter cet article en vous connectant !

Les articles les plus lus

POUSSAN AUTREMENT (18,798 consultations )
2016....15 ans d’occasions perdues (2,841 consultations )
ESPACE INFORMATION (1,403 consultations )
AVERTISSEMENT TRIBUNE LIBRE (954 consultations )
Fusion de la CABT et de la CCNBT (884 consultations )
RALLYE TOURISTIQUE 2015 (863 consultations )
AFFAIRE CLASSÉE SANS SUITE ! (832 consultations )
VOUS AVEZ DIT TREVE DE NOEL ??? (828 consultations )
LETTRES AUX ELUS ! (819 consultations )
LETTRE OUVERTE (797 consultations )
LE PROBLEME DE LA SECURITE (785 consultations )
SI J'AI BIEN COMPRIS ! (753 consultations )
PROJET DE CREATION D'UN PARKING (722 consultations )
Information (721 consultations )

Consultations des articles (évolution dans le temps)

Cliquez pour couter le texte en surbrillance!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies sur le site de POUSSAN AUTREMENT. Pour en savoir plus, cliquez ici