Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT   Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT

logopa web

Connexion

Articles en relation

LA LETTRE D'INFORMATION

 sigbiencompris
25 réactions au total.

20 derniers articles

reunionLE COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICPAL DU 27 MAI 2014
et ses épices en tous genres.....

  
 C'est en présence d'un public nombreux et attentif que le dernier conseil municipal s'est tenu mardi 27 mai à 19h dans une ambiance bien plus sereine que celle du précédent .

.par les élus de....

logopa

 Ouverture de la séance - Préambule
 Après que Mr le Maire eut intronisé un nouvel élu, Mr Stanislas THIRY remplaçant Mr MICHELET démissionnaire, le Conseil municipal rentrait dans le vif du sujet des questions inscrites à l'ordre du jour de ce mardi. Après les remarques concernant le compte-rendu du précédent Conseil municipal, sur lesquelles nous ne reviendrons pas puisqu'évoquées dans le précédent article, il s'agissait d'aborder les 5 propositions soumises au vote, présentées dans les différentes notes de synthèse.  Curiosité ....

M. Michelet n'a jamais siégé au conseil municipal, pas même celui de l'installation ! Pourquoi a-t-il été candidat sur la liste de M. le Maire sortant puisque
en 2006, il a pris position contre lui et pour J. Llorca garantissant à celui-ci que s'il montait une liste il serait à ses côtés ... . en 2013, selon Mme Mougin, il aurait proposé sa candidature ... à la tête de la liste FN .... déjà prise !
Pourquoi le maire sortant l'a-t-il alors pris sur sa liste ? Quelle famille de pensée était-il censé y représenter ? Avec un candidat élu, jamais présent, n'y a-t-il pas eu abus de représentativité et donc volonté de tromper les électeurs ?

 Note de synthèse N°1: Obligation de déclaration préalable à des travaux de ravalement de façade:

Il est à souligner que la note était si bien rédigée que Mr le Maire, qui a cru bon d’en faire un commentaire, a montré qu’il a compris … ce qu’il ne fallait pas comprendre. A sa décharge, nous avions bien eu du mal à détricoter le passage qui amenait à la conclusion qu’il faut seulement retenir : " Mr le Maire demande au conseil municipal de soumettre tous les travaux de ravalement à déclaration préalable" . Le mot «  tous » faisant à lui seul la différence, nous proposons donc que cette nouvelle rédaction soit adoptée. Comme quoi, une note correctement rédigée devrait être la règle. Ce qui n’est qu’exceptionnellement le cas. Après le rectificatif, nous votons pour cette mesure qui n’allègera pas le travail administratif ; ce qu’aurait souhaité Mr le Maire. 

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

La communication est certes un art difficile …. et l'évaluation des difficultés de l'Education Nationale révèle bien des carences dans l'expression française et la maîtrise de la grammaire . Malgré leur grand nombre censé favoriser l'addition des compétences, les élus majoritaires, sous le pilotage du Maire adjoint à l'urbanisme, ont produit une note, modèle de confusion … Après simple lecture participative de notre petit groupe, nous avons proposé de synthétiser tout le charabia technocratique en introduisant « l'adjectif déterminant indéfini » TOUS !

CQFD...
 - Note de synthèse N°2:  Attribution des subventions pour ravalement de façade

 

Il s'agit de l’attribution d’une subvention de 12,20€ le m2 pour le ravalement de façade. Subvention existante, qui pour l’exercice 2013, a représenté 10000€ de participation municipale. Nous trouvions un manque de précisions concernant le périmètre évoqué. L’adjoint à l’urbanisme a convenu de joindre un plan qui devrait figurer dans le compte-rendu qui nous sera soumis. En revanche il n’a pas été donné suite à notre remarque concernant l’attribution de cette subvention, que nous souhaitions voir attribuée de façon progressive en fonction des revenus des propriétaires concernés. Cette mesure a été jugée dissuasive par le maire, car cette subvention est déjà très peu demandée par les propriétaires. Serait-ce par manque d’information ?

« Juste, mais pas trop ! »

Telle pourrait être la devise d'une majorité dont l'approche sociale maigre et restrictive : 10 000€//an limités à 2 2OO€ par action soit moins de 5accompagnements par an. Au lieu de ce saupoudrage restrictif ne serait-il pas temps de concevoir un plan d'embellissement pluriannuel de Poussan où la collectivité (mairie, CCNBT) encouragerait les particuliers, rue par rue, programmées annuellement.... et inviterait les artisans locaux à répondre de façon coordonnée à un appel à projet globalisé … dans le respect des règles du marché. En économisant sur des dépenses comme les festivités et les gaspillages sur la voirie, il serait facile -dès le BP 2014- de dégager 100 à 150 000€ pour mettre en place des subventions autrement significatives, proportionnées aux revenus des investisseurs et au double effet positif d'un embellissement significatif de Poussan … et de soutien à l'emploi local.

 Note de synthèse N°3:  Achat des dictionnaires pour les élèves de CM2
 Nous pensions que l’achat de dictionnaires pour les élèves de CM2 était une aide supplémentaire pour les familles, venant s’ajouter aux 30€ accordés aux élèves entrant en 6ème. Las, il fallait lire que ce cadeau se substituait au bon d’achat, au prétexte que les familles n’utilisaient pas forcément l’aide accordée à bon escient. Lors du vote, nous nous sommes abstenus car cette précision ne figurait pas dans la note de synthèse.. Qui sommes-nous pour juger de la bonne ou mauvaise utilisation des deniers publics ? La commune vient de réaliser 1500€ d’économies en utilisant un prétexte fallacieux.... (la somme précédente allouée aux enfants entrant en 6ième s'élevait à 3000€, elle s'élève à 1500€ pour l'achat de ces dictionnaires). Comparé à d'autres dépenses engagées, c'est une goutte d'eau! Nous aurions été pour le cumul de ces 2 aides aux familles. Cette surprenante décision a été prise en réunion de commission CCAS où nous n’étions pas représentés comme souligné élégamment par une adjointe, pour les raisons annoncées en ouverture du CM du29 avril. Cette mesure a-t-elle été présentée en réunion tripartite aux parents d’élèves ou est-ce une décision unilatérale ? Peu à peu, miette après miette, les acquis, même symboliques sont grignotés dans l’indifférence générale et ce… jusqu’à la fin du mandat.

Quand on aime on ne compte plus !

A l'évidence, en tant qu'élus redistributeurs de l'argent du contribuable, nous nous devons d'être éducatifs, préventifs, incitatifs pour que les familles bénéficiaires ne dérivent pas dans l'utilisation des aides perçues, affectées au scolaire dans l'intérêt des enfants ! Mais supprimer 3 000€ d'aide à l'entrée en 6e pour en réattribuer 1 500€ est une économie de bout de chandelle : en année préélectorale, en 2013, la majorité a attribué 60 000€ à ses amis du « carré d'as » mais se flatte, avec l'adjoint aux Finances, de n'avoir eu à débourser que 54 000€ (pour quelle raison ? Pourquoi une telle surévaluation des besoins?) …. l'économie de 6 000€ dépasse de beaucoup le coup (coût) de rabot subi par les futures 6e … Pire encore: les dépenses prévues dans le cadre "fêtes et cérémonies" au budget 2013 avaient été prévues à hauteur de 70 000€. Le réalisé s'est en définitive élevé à 84 477,34€ ! Il a été facile de trouver près de 15 000€ pour amuser le peuple avant les élections municipales..... (138 5000€ au total !).
 Note de synthèse N°4: Convention de prêt de salles municipale avec les exposants artistes.

La convention de prêt de salle lors des expositions d’œuvres d’art ne soulevait aucune remarque, si ce n’est le passage où il est précisé : "Ne pas prêter, à fortiori louer la salle mise à disposition gratuitement par la ville". Drôle de pratique ! Cela s’est-il fait ou aurait-il été envisagé dans d'autres circonstances ? Il semble en effet que cette éventualité ait été envisagée . La précision s'imposait donc dans la rédaction du texte.

Demande est faite par notre groupe que délégation de signature soit accordée à l’adjointe déléguée, interlocutrice des exposants

Business is business!

En souhaitant connaître le « pourquoi » d'une telle clause nous étions faussement interrogatifs : il est de notoriété publique -et connu des élus de la majorité- que des clubs sportifs en recherche d'argent (le foot) ou démago avec leurs jeunes, ont illégalement loué ou prêté les salles mises gratuitement à leur disposition sur le dos des contribuables de Poussan !

Contre ces contrevenants, non seulement il n'y a pas eu de sanction … mais au contraire ! Au dernier conseil municipal avant l'élection, leur subvention annuelle a été augmentée ou renouvelée et pour bonne part versée par anticipation... ne serait-ce pas du clientélisme ?

Précisément, nous avons souhaité que sur la convention avec les artistes la Maire adjoint à la culture figure à la place du Maire … tant celui-ci, depuis de longues années, « oublie » de donner au mot « délégation » contenu et réalité (sauf entre 2003 et 2006 … ce qui l'avait fâché contre son adjoint d'alors)

 Note de synthèse n°5.CCNBT
 Pour l’adhésion à la convention générale du groupement de commandes et désignation des représentants pour les commissions ad hoc, le ton est un peu monté et le vote du groupe majoritaire pas aussi unanime que souhaité par Mr le Maire ! Pour l’adhésion, pas de souci puisque c’est la reconduction de ce qui a été mis en place lors des précédents mandats. Pour la désignation des membres, ce ne fut pas le long fleuve tranquille attendu. En effet, profitant de notre absence au fameux conseil municipal précédent, la représentante du "Rassemblement Bleu Marine" avait « bénéficié » du poste de titulaire alors qu’elle n’est pas titulaire au sein de la commission d’appel d’offres du groupement de commande de la mairie, ce qui est en contradiction avec les termes précis de la note de synthèse N°7 du CM du 29 avril. Il convient donc de désigner Mr BEIGBEDER en tant que titulaire et de revoter pour la note de synthèse en question. Ce qu’a acté Mr le Maire, au grand dam de l’élue Bleu Marine outrée d’avoir été "virée" de son piédestal, et de 6 élus du groupe majoritaire qui n’ont pas dû apprécier que nous réclamions notre droit (ou qui souhaitaient soutenir l’élue blessée dans sa fierté ?).

"Qui va à la chasse perd sa place !"

 Sans se rendre compte de leur contradiction entre leur décision et les textes en vigueur les élus de la majorité et celle du FN, persistants dans leur inattention (?) ont approuvé, en début de séance, les décisions prises au CM du 29 avril … faisant fi du texte instituant que le « titulaire de la commission du groupement de commandes (à la CCNBT) soit pris parmi les membres titulaires de la commission d'appel d'offre (municipale). Devant son invalidation, l'élue FN a formulé pour tout argument « ce n'est pas galant, ce n'est pas gentil ».

Quant aux 6 élus de la majorité qui n'ont pas

suivi le Maire dans le vote pour régulariser la situation et respecter le droit … posons les questions : « sont-ils des frondeurs contre l'autorité du maire », « sont-ils des frontistes appréciant Madame l'élue FN ? »

La réponse est nécessaire pour connaître l'identité politique des composantes de la liste du Maire … peut-être M. Michelet (l'historien?) aurait-il apporté l'éclaircissement … si l'un n'était pas mort depuis longtemps et l'autre disparu sans paraître !

  

La séance est levée.

Faites-nous part de vos réactions à la suite de la lecture de notre compte-rendu de ce Conseil municipal et des réflexions qu'il nous a inspirées.

Si vous trouvez nos propos non conformes à la réalité, ou exagérés dans leur analyse de la situation, nous vous invitons à assister aux séances publiques du Conseil municipal, ou à nous rencontrer pour évoquer les problèmes de la gestion des affaires communales.

 

  
py2
Pour y avoir assisté,je trouve le compte rendu très bien rendu et les commentaires forts justes.bravo .Cela incitera peut être plus de monde à être présent et ainsi à se tenir informe de ce qui se dit et surtout comment ça se passe.
Cela vaut vraiment le coup d'y assister.Il y a des situations qui sont franchement drôles , enfin qui feraient rire si cela ne concernait pas notre bien être et notre vie de tous les jours dans Poussan.....Encore bravo aux 6 élus minoritaires qui osent( malgré certains ricanements, soufflements et haussements d'épaules) poser les bonnes questions.continuez, on compte sur vous.......

Olivier
Excellentissime
Je n'étais pas à celui là de conseil mais pour avoir participé à une bonne vingtaine sous le règne d'Adgé 1°er, je ne doute pas un seul instant de la véracité de vos propos. Je trouve votre compte rendu très simple et compréhensif qui va donner envie à de nombreux Poussannais de venir vérifier le fonctionnement du conseil et de la mairie.
Vous prouvez l'excellent travail des élus du groupe PA, des dossiers bien travaillés et maitrisés, pas sûr malheureusement que cela soit le cas dans le groupe de la majorité divers gauche (mais très très Divers...)...


N'hésitez pas à commenter cet article en vous connectant !

Cliquez pour couter le texte en surbrillance!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies sur le site de POUSSAN AUTREMENT. Pour en savoir plus, cliquez ici