Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT   Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT

logopa web

category previewPoussan Conseil municipal du 29 avril 2014

(Déclaration préalable des élus de Poussan Autrement)

Monsieur le Maire

                             Très tôt ce matin, à 1heure 1/4, une nouvelle agression a eu lieu à mon domicile et quelques instants après à celui de Monsieur LLORCA.

Sans avoir aucunement l'intention de vous désigner comme étant l'auteur de ces méfaits, je vous fais remarquer que nous sommes pour la troisième fois, depuis le 20 mars, victimes d'agressions similaires, que j'associe, sans aucun doute possible, à notre engagement dans les dernières élections municipales, et qui prennent désormais à mes yeux la forme d'intimidations inadmissibles et condamnables.

N'avez-vous pas, durant la campagne électorale, déclaré dans la presse que Pierre CAZENOVE, tête de la liste "Poussan Autrement" était votre ennemi et non votre adversaire, qualification que vous avez réservée aux autres concurrents engagés dans ces élections, adversaires qui n'ont eu à subir ou qui ne subissent aucun dommage, aucune dégradation de leurs biens ?

Ne croyez-vous pas, Monsieur le maire, que vos paroles constituent une incitation à la violence, voire à la haine, pour des personnes qui les ont prises comme un signal d'attaque envers certains de mes colistiers et moi-même ?

Pour ces raisons, sur la base de vos déclarations à la presse (cf. article de MIDI-LIBRE du 25 mars 2014), déclarations que vous n'avez pas démenties ou atténuées à ce jour, je vous annonce publiquement que je vais engager contre vous, auprès du Procureur de la République, une action, afin d'obtenir pour nos biens et nos personnes une protection légitime que vous n'êtes pas à même de garantir.

Pour les mêmes raisons, nous ne participerons pas au conseil municipal de ce jour, ni aux suivants, ni aux différentes commissions, tant qu'une action volontariste et effective relevant de votre responsabilité, ne sera pas mise en place pour nous apporter les garanties que nous sommes en droit d'attendre. Nous n'allons pas oublier de communiquer sur ce point précis.

Au delà de nos personnes, dans le cadre plus général de la vie de notre ville, nous constatons une dégradation alarmante de la sécurité. Agressions à domicile, vols de jour comme de nuit, voitures et poubelles incendiées, diverses dégradations de murs et façades, jets de projectiles, etc... Deviennent à Poussan des méfaits quotidiens qui ne mobilisent pas l'attention toute particulière qu'ils mériteraient de votre part et de celle des membres de l'équipe majoritaire qui, par leur silence et le soutien à votre personne, cautionnent votre attitude irresponsable et exonèrent les coupables de rendre des comptes.

Drôle d'image que celle de Poussan auprès de nos voisins dans notre territoire intercommunal et au-delà !

Pour conclure, je vous remercie de la sollicitude que vous avez témoignée à mon égard, en ne daignant prendre directement aucune de mes nouvelles ; j'en conclus que vous n'êtes donc pas le maire de tous les poussanais. Dès le calme revenu, avec les élus d'opposition de mon groupe, nous serons à nouveau les porte-parole de celles et ceux qui ne vous font plus confiance.

                                                                                                    

Pierre CAZENOVE

                          

Cliquez pour couter le texte en surbrillance!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies sur le site de POUSSAN AUTREMENT. Pour en savoir plus, cliquez ici