Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT   Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT

logopa web

Connexion

LA LETTRE D'INFORMATION

 sigbiencompris
25 réactions au total.

« LES EMPRUNTS D’AUJOURD’HUI SONT LES IMPÔTS DE DEMAIN »

(Conte d’automne)

Il était une fois en l'an 2002, dans notre petite commune de Poussan, un apprenti-sorcier qui a tenté d'animer un emprunt pour qu'il effectue son travail : remplir les caisses de la commune avec des subventions pour réaliser ses projets ambitieux et transformer son village en ville. Il l'avait bien vu faire, à 3 reprises, par son prédécesseur et c'était si simple à réaliser, d'un simple claquement de doigt. Ne contrôlant plus son enchantement, notre apprenti-sorcier allait en 2003 relancer 3 nouveaux emprunts, tout aussi simplement. Quelle simplicité, quelle efficacité pour faire entrer l'argent dans les lignes du budget investissement de la commune de Poussan et son travail était vraiment si agréable à faire! Et voici les Poussanais nantis de 3 puis 6 emprunts… En 2004, même prudente tentative, toujours aussi simplement, et les poussanais se retrouvent à nouveau nantis d’un 7° emprunt…

Mais là, en 2005, l’enchantement fait place au début de l’emballement et d’un geste sûr, notre apprenti-sorcier claque des doigts avec agilité, à nouveau 3 fois. Et les poussanais se retrouvent à nouveau nantis de leur 10° emprunt. L’addiction se déclare alors concrètement et notre apprenti-sorcier affine ses claquements de doigts et porte ainsi entre 2006 et 2009 le score à 12 puis 17 et enfin 19 emprunts.

Malheureusement la déraison l’emporte car outre la boulimie que traduit le nombre d’emprunts actés, leur montant grimpe jusqu’à des sommets records rarement atteints pour la commune, compris entre 1 et 1,4 millions d’€uros, enfin le coût total des 4 principaux emprunts souscrits dans la période 2008-2009 s’envole de 1,5 jusqu’à 1,7 fois le capital emprunté. La spirale infernale dans LES EMPRUNTS DAUJOURDHUI SONT LES IMPOTS DE DEMAINlaquelle tombe notre apprenti-sorcier impose donc aux poussanais de payer 4,5 millions d’€uros de frais d’intérêt pour seulement 11,2 millions d’€uros de capital emprunté entre 2001 - 2010.

Là, le couperet tombe avec quelques mois de retard, et en 2010, notre apprenti-sorcier se fait taper sur les doigts par le divin trésorier de la Chambre Régionale des Comptes et les Sujets poussanais par trop confiants sombrent dans la réalité.

Depuis tout est calme dans le budget investissement amputé de la commune, mais rien n’est simple dans le budget remboursement de sa dette. Ou plus exactement, si, tout est simple car tout est indiqué clairement dans les prélèvements présentés à la commune par les banques jusqu’en 2034, le dernier emprunt ayant été souscrit sur 25 ans! En effet, en étalant la dette, nous en profiterons plus longtemps …. En 2014, sur un total emprunté de 15,7 millions d’euros, il restera encore 7,5 millions d’euros à régler par les poussanaises et les poussanais !

Il ne faut pas oublier que….. les emprunts d’aujourd’hui, sont les impôts de demain.

logopa

Cliquez pour couter le texte en surbrillance!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies sur le site de POUSSAN AUTREMENT. Pour en savoir plus, cliquez ici