Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT   Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT

logopa web

logo autrementDepuis près de trois ans, dans le feuilleton des rapprochements intercommunautaires, tous les poncifs du genre ont été servis. Il y a eu les épisodes clefs, le suspense, les rebondissements, les volte-face, les acteurs….plus ou moins bons. Vivement le dénouement !… Rappel des saisons, non ! pas celles qui durent 3 mois chacune, pas celles de Vivaldi, mais celles des séries, américaines surtout, celles qui durent plus de 3 mois, ou moins, celles qui rassemblent plusieurs épisodes. Et puisqu’il est courant, aujourd’hui d’aller jusqu’à 6, 8 ou plus, saisons, il peut tout aussi être loisible de n’en avoir que 3. C’est le cas du (modeste) feuilleton de la fusion des EPCI dans le pays de Thau. Reprenons:

La 1° saison n’a pas vécu très longtemps ; rapprochement Communauté d’Agglomération de Montpellier et Communauté des Communes du Nord du Bassin de Thau. Les mariés ne sont même pas passés devant l’autel. La CCNBT a dit non à son futur ex. conjoint le 21 juillet 2009.

La 2° saison a été la plus longue et dure depuis plus de deux ans. Sera-t-elle détrônée par la 3° ?

Il s’agit de présenter un nouveau prétendant à la CCNBT : la Communauté d’Agglomération du Bassin de Thau. A priori, tous les ingrédients pour un mariage réussi étaient réunis ; mêmes origines, mêmes identités, donc intérêts de préoccupations, intérêts de vues. Mêmes les appellations étaient semblables ; chaque fiancé portait le Bassin de Thau, l’un pour la partie nord, nommément désignée, l’autre pour la partie sud, même si elle n’était pas désignée en tant que telle. Quel beau mariage en perspective ! l’alliance du nord et du sud, une alliance naturelle, pleine de promesses ! Mais, c’était sans compter avec les épisodes…

- Au 1° trimestre 2009, lors d’une réunion informelle des membres du conseil municipal, cette union a emporté, sans équivoque, l’adhésion de la majorité de l’équipe municipale, et ce, même indépendamment des 4 parents pauvres de cette équipe…Autrement dit, la majorité municipale, actuellement en place, était favorable à ce mariage.

Cette majorité n’a cependant pas été relayée au conseil communautaire de la CCNBT, y compris par les représentants de Poussan.

- Le 31 août 2009, le conseil communautaire n’a pas voulu la conclusion de ce mariage. Il s’est exprimé par un vote qui ne souffrait aucun doute ; 11 voix contre, 0 pour, 0 abstention (cf. compte-rendu du conseil communautaire du 31 août 2009)

Il y a donc bien eu volte-face d’un des co-contractants, et en l’occurrence, pour ce qui nous concerne, des délégués poussanais. 1° coup de canif à la démocratie ; à Poussan, une majorité se dessine qu’on ne retrouve pas dans la CCNBT ! cherchez l’erreur !

Pourtant dans cette séance du 31 août 2009, Mr Rive avait préalablement eu l’occasion de rappeler que « la commune de Poussan a voté à bulletin secret pour choisir le sens du vote de ses délégués « (extrait du compte-rendu du conseil communautaire du 31 août 2009) ….formule sibylline s’il en est… Ce qui est sûr , c’est que le vote à main levée a fait immédiatement apparaître que le sens du vote des délégués poussanais allait à l’encontre de sa majorité municipale.

Oui, parce qu’il faut ajouter qu’en effet, au niveau de la CCNBT, il y a eu un sacré flottement ; vote à main levée ?, à bulletin secret ?

Pourquoi cette question s’est-elle posée ? En tous cas, elle a eu vite fait de dessiner une ligne de partage entre ceux qui assument leur responsabilité et les autres, entre le courage et l’absence de courage.

Pourtant, pour un mariage, la loi impose que les portes de la mairie soient laissées ouvertes. Pourquoi un tel secret ? bizarre… ! il faut avouer qu’une telle attitude suscite quelques interrogations, légitimes.

Il est vrai que dans ces conditions, un tel mariage ne partait pas sur des bases très saines. Fin des épisodes de la saison 2.

3° saison, mariage CCNBT-CABT-CAHM (Communauté d’Agglomération Hérault/Méditerranée).

Aïe, aïe, aïe !!! un mariage à trois !!! les marieurs patentés manqueraient-ils à ce point de bon sens ! N’ont-ils jamais vécu, jamais lu ?

Face au péril, la grande famille municipale poussanaise se retrouve soudée ; elle se prononce très majoritairement contre cette alliance contre nature. Le conseil municipal se prononce le 6 juillet dernier, à bulletins secrets à la demande du chef de famille (décidément !)

Le 21 juillet, la CCNBT se prononce à son tour, à bulletins secrets (c’est une manie !) et par une très courte majorité donne son quitus à cette union ; 10 voix pour, 9 contre, 2 abstentions qui, selon le Midi-Libre pourraient venir des maires de Montbazin et Poussan.

Le doute est en effet permis puisque préalablement au vote municipal poussanais du 6 juillet, le maire s’était exprimé en précisant que ce mariage à trois « ne le dérangeait pas ». Apparemment, la dotation de l’Etat aux nouveaux mariés serait plus importante, et vu l’état des finances communales, tout nouvel apport est bon à prendre, encore faut-il savoir le gérer ! Il ne servira jamais à rien de remplir un panier percé !

Bref, peu importe à ce stade le mariage d’argent ou d’amour, le fait est qu’une majorité municipale s’est exprimée dont il est possible qu’elle n’ait pas été respectée à l’échelle communautaire. Et encore, que penser de l’esprit d’équipe ? de la solidarité municipale ? ou encore quelle est l’utilité de ce vote du 6 juillet ? bref, à quoi servent les élus ?

Il semble bien qu’un 2° coup de canif ait été porté à la démocratie. Bien sûr, le vote resté secret à la CCNBT ne permet pas d’être affirmatif, mais il est trop pratique pour ceux qui l’ont demandé. Il est trop facile de s’abriter derrière le secret pour ceux qui ont brigué un mandat officiel, public, et qui ont à rendre compte.

Que diable ! Madame et Messieurs les délégués ! un peu de courage, vis-à-vis de vos administrés, et vis-à-vis du reste de vos collègues municipaux, dont le vote, majoritaire, exprimé à Poussan est tout à fait respectable et….démocratique.

Il n’est pas bon que des doutes subsistent, levez le voile !

La suite au prochain numéro…………

Cliquez pour couter le texte en surbrillance!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies sur le site de POUSSAN AUTREMENT. Pour en savoir plus, cliquez ici