Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT   Cliquez pour couter le texte en surbrillance! Bienvenu à POUSSAN AUTREMENT

logopa web

Connexion

LA LETTRE D'INFORMATION

 sigbiencompris
25 réactions au total.


.

temoignageElu d’opposition depuis 2008, je ne serai pas présent sur une liste en 2014. Aussi je me permets ce petit commentaire dans l’espoir de recentrer le débat sur les réelles préoccupations qui doivent nous animer en cette période d’élections municipales à POUSSAN. Je respecte l’engagement de tout citoyen mais je regrette que les vocations ne naissent qu’avant une échéance électorale pour s’éteindre juste après. Depuis 2008, nous sommes 4 élus du groupe d’opposition au maire actuel à lutter contre l’immobilisme et les carences du groupe majoritaire. Si en 2008, Olivier FREZOU et quelques autres n’avaient pas eu le courage et la lucidité de monter une liste pour éviter de laisser à Jacques ADGE la liberté de gérer la commune sans opposition, quel serait le constat aujourd’hui ?

Nous avons permis d’éviter le pire, un seul exemple : le terrain de Malesca aurait été vendu 700k€ au lieu de 1 400 k€.Le passif est lourd dans tous les domaines. Les insuffisances manifestes de la DGS, incapable notamment de mener à bien à 2 reprises le déroulement d’un recensement a couté très cher à la commune, idem pour les dossiers oubliés ou mal gérés. Dans une entreprise privée, elle aurait dû rendre des comptes. Mais dans ce cas-là, qui pourrait lui en demander ?

Cette situation, que nous élus d’opposition, nous avons dénoncée à maintes reprises, est une aberration qu’il faut continuer à dénoncer, sinon vous la légitimez. Vous vous présentez pour défendre les intérêts de POUSSAN. Certains seront élus dans le groupe majoritaire qui aura la lourde responsabilité de redresser la situation de notre village. D’autres siégeront dans le groupe minoritaire d’opposition avec le rôle d’exercer un contre-pouvoir indispensable en démocratie. Ce rôle peut également être constructif si les 2 groupes le décident. Vous allez devoir travailler ensemble pour POUSSAN dans un rôle que les scrutins du mois de mars vont décider. Préparez-vous à ce challenge en gardant un seul objectif : le changement. Après un mandant catastrophique, nous avons frôlé le carton rouge en 2010 et 2011. Un troisième mandat conduirait la commune directement à la faillite et au chaos.


Bernard BORDENAVE


.

Cliquez pour couter le texte en surbrillance!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies sur le site de POUSSAN AUTREMENT. Pour en savoir plus, cliquez ici